Accueil du site > Les Réalisations > 2012 / 13 > Le constat et les projets 2013

Le constat et les projets 2013

ACTION D’AIDE AU DEVELOPPEMENT

AU MAROC en 2012/2013


CONSTAT ET PROJETS


INTRODUCTION

Synthèse du projet

L’association AFRIQ’ENERGIES a été sollicitée par le Conseil Régional de Franche-Comté, pour soutenir la politique de développement de l’agriculture sur la Province de Ouarzazate au Maroc.

Le projet consiste en la réalisation d’une étable modèle évolutive en Briques de Terre Comprimée Stabilisée qui recevra des vaches de race Montbéliarde. Cette technique permet le respect de l’architecture locale et d’en diminuer le coût dans un esprit de développement durable. Cette construction servira de support à un plan de formation aux techniques de construction améliorée, dans un esprit de développement durable, à la gestion de chantier pour de jeunes Marocains. (fils d’éleveurs et élèves du lycée Hassan II)

Ce chantier sera réalisé par 22 élèves du lycée Pierre Adrien PARIS parmi les sections :
- bac pro TP (travaux public)
- bac pro GO (gros œuvre)
- bac pro AA (assistant architecte)
- bts BAT (bâtiment)
- bts TP (travaux public)

D’autre part, cette étable modèle évolutive permettra d’améliorer :
- les conditions de travail et sanitaires des exploitations,
- les revenus des familles,
- la production laitière par l’importation de vaches Montbéliardes gérée par la COOPEX et le centre d’insémination comtois, du développement de la coopérative CALTO par la fabrication de produits variés pour les besoins locaux (hôtels et commerces et familles) en participant au développement économique local et commercial.

Justification du projet

Au cours des missions précédentes, 2011/12, du Conseil Régional Franche-Comté avec ses partenaires francs-comtois, l’association AGIR SFC, la Chambre d’Agriculture et des éleveurs, il a été constaté, lors des visites de fermes, que bien souvent les conditions de parcages des vaches montbéliardes n’étaient pas toujours très fonctionnelles et que les conditions sanitaires laissaient à désirer pour assurer la chaine de qualité du lait.

En effet, ces étables sont souvent implantées de façon anarchique dans l’enceinte de la maison familiale non prévue pour cette activité et son développement. Ce sont bien souvent des petits bâtiments très bas et non ventilés, insalubres, sans exutoire pour le fumier, l’urine et sans enclos pour l’évolution des bêtes.

Ces conditions engendrent bien des problèmes pour la gestion des bêtes parquées dans des abris plus ou moins conformes, la traite de vaches dans des espaces plus ou moins insalubres ainsi que le stockage du lait et du matériel. Cet état de fait agit également sur la santé des animaux, sur la production de lait, et aussi sur la santé des personnes. Les éleveurs marocains sont conscients de cette situation et souhaiteraient améliorer leurs conditions de travail et développer cette activité, il en est de même pour les instances nationales.

Partenaires locaux

Le degré d’implication exigé pour participer à ce projet tant sur le plan moral, financier, physique que technique s’est effectué comme suit :

- Un état des lieux des fermes effectué en commun (France - Maroc)
- Une fiche technique sur le concept souhaité rédigée par l’ORMVAO (M.O), la CALTO et les éleveurs
- Des échanges par courriel sur l’avancement du projet
- La validation de l’avant-projet
- Échanges techniques avec un artisan maçon
- Un engagement de l’éleveur retenu par un contrat

- L’État Marocain dans le cadre du projet Maroc VERT (financement partiel)
- Le Gouverneur de la Province de Ouarzazate : M. Mahomed AMGHOUZ (facilitateur)
- La Municipalité de Farmghit : M.Ait CHAIB (facilitateur administration et BET BA )
- L’ORMVAO : (équivalent de notre chambre agriculture) de Ouarzazate M. ABROU Hro (M.O.)
- La CALTO : de Ouarzazate M AZENTOU Mohamed (M.O., financeur, organisateur)
- Les éleveurs : M AIT EL HADJ Mohamed à Isfoutatil et SALIF Ahmed (propriétaire du terrain, financeur)
- La Chambre des métiers de Ouarzazate : M. Mahomed MOUTAOUKIN
- Le Lycée HASSAN II de Marrakech BTS Bâtiment : M.ELBOUNT Aziz (partenaire physique)

Partenaires France

- Conseil Régional Franche Comté : Mme la Présidente Marie Guite DUFAY
- L’Association AGIR Solidarité Franche-Comté : M. Marcel HOEUILARD
- Chambre de l’Agriculture Doubs Belfort : Mme Marie-Ange Ponsard - Girardot
- Le lycée BTP Pierre Adrien PÂRIS
- L’Association Afriq’Energies


REALISATION DU PROJET

Lieu

Maroc :
- Province de OUARZAZATE
- Village : TIMEDLINE situé à 25 km de Ouarzazate

Situation du projet de construction de l’Étable

Zoom sur TIMEDLINE et la zone du projet ETABLE

Zoom sur la zone du projet de la construction de l’ETABLE

Moyens financiers pour la réalisation du projet :

- Apport du Maroc :

  • L’État Marocain
  • L’ORMVAO de Ouarzazate
  • La CALTO de Ouarzazate
  • Les éleveurs de Ouarzazate y compris l’apport physique plus le terrain
  • La Chambre des métiers de Ouarzazate
  • Le BET de BA d’Aît CHAÏB
  • Le lycée Hassan II de Marrakech

- Apport de la France :

Les autres apports sont issus d’appel à concours et de dépôt de dossiers auprès de nos partenaires et collectivités territoriales permettant de financer la partie réalisation du projet et le fonctionnement du groupe :

  • Conseil Régional de Franche-Comté
  • L’association Agir Solidarité Franche-Comté
  • Entreprises locales, actions du type tombola,
  • Lions club, Banques (crédit mutuel), CROUS, CRIJ
  • La Fondation PRO BTP plus,
  • « les jeunes qui osent » etc..
  • Participation physique des lycéens et de l’encadrement.
  • Afriq’Energies et le lycée BTP Pierre Adrien PÂRIS

Calendrier projet trisannuel :

- Mars 2012 :

  • Présentation d’un avant-projet sommaire aux décideurs et éleveurs afin d’arrêter un concept satisfaisant aux besoins des éleveurs.
  • Réalisation d’un inventaire des besoins en matériaux locaux et techniques de construction avec l’entreprise partenaire.
  • Définition des modalités sur l’engagement de chacun tant sur le plan financier que technique et physique.

- Mars à octobre 2012 :

  • Concevoir un avant-projet définitif par rapport aux besoins(plans, DQE, organisation …)

- Octobre 2012 :

  • Visite de coordination avec les différents acteurs Marocains.
  • Présenter le projet définitif aux éleveurs et décideurs avec validation.
  • Arrêter les modalités sur l’organisation du chantier 2013 par la signature de conventions.

- Avril 2013 :

  • Signature conventions avec l’ORMVAO/ CRFC /AGIR SFC, le lycée Hassan II en présence du Recteur de l’académie de Besançon.

- Octobre 2012 à octobre 2013 :

  • Étudier le projet sur tous ces aspects techniques, logistiques, planification.
  • Répartition des tâches par les acteurs du nord.
  • Préparer les jeunes au séjour sur le plan géopolitique et culturel.

- Octobre 2013/14/15 :

  • Réaliser le projet sur le terrain en commun avec les acteurs du sud et échanges culturels.

- Mars 2014 :

  • Effectuer les bilans des actions.

- Octobre 2014 :

  • Terminer le projet d’étable sur le terrain avec les acteurs du sud.

- Avril 2015 :

  • Bilan sur l’évolution de l’étable et étude d’autres projets octobre 2015.

Actions de sensibilisation en France

- Présentation du contexte géopolitique et socioculturelle du pays en faisant appel à des marocains
- Présentation de la coopération existante
- État des lieux des fermes
- Techniques de construction
- Nos actions réalisées antérieurement
- En s’engageant lors de notre retour à remettre un bilan moral et financier ou encore à effectuer des soirées de restitution en diffusant un diaporama
- Une sensibilisation aux problèmes de santé et d’hygiène par deux infirmiers qui accompagneront le groupe dont une infirmière diplômée ayant effectué plusieurs missions dans ses pays et avec l’association Afriq’Energies
- En préparant l’action par des réunions de travail hebdomadaires hors temps scolaire
- En impliquant les jeunes pour rechercher les fonds nécessaires auprès des institutions publiques ou privées ou par de soirées : tombola.

Résultats attendus pour les acteurs Français :

- Avoir appris aux jeunes à transmettre leur savoir faire
- Avoir su préparer les jeunes à s’adapter à un environnement et des conditions de vie différentes
- Découvrir d’autres techniques de construction
- Avoir su apporter un plus dans le cursus professionnel
- Avoir enrichi les participants de notions culturelles différentes
- Avoir su sensibiliser des jeunes au bénévolat et à la solidarité

Présentation du groupe français

Les jeunes qui participeront à ce projet sont retenus sur lettre de motivation et de leur degré d’implication dans le projet pour une durée de 2 ans en sachant qu’ils devront participer financièrement à la hauteur de 400 € pour les frais de transports et autres et que le séjour s’effectue sur une partie de leur temps de vacances scolaires. Ils seront évalués sur leur savoir-faire et être qui seront pris en compte dans le cursus scolaire. Ils sont accompagnés par des professeurs techniques ayant une grande expérience de ce type de projet par leur implication dans les actions précédentes

Prolongements de l’action

Un suivi permettra d’évaluer le projet type sur son fonctionnement et son concept et éventuellement de l’améliorer pour d’autres actions L’évolution du projet pourrait être réalisée par les jeunes marocains ayant été formés Par un accompagnement technique des acteurs du Nord lors de prochains chantiers Le suivi par le CRFC et AGIR SFC afin de tirer un bilan pour une éventuelle reconduction des projets sur 3 ans Pour les jeunes français, leur action sera formalisée par la validation des acquis professionnels et par des activités culturelles qui seront résumées sur un DVD, une exposition et des débats. Par la nouvelle convention trisannuelle 2012/15 entre la Province de Ouarzazate et le CRFC


CONCLUSION

Ce projet permettra d’améliorer les conditions de travail des éleveurs, de répondre efficacement à la mise en œuvre de bonnes conditions sanitaires afin de promouvoir les produits de la filière lait et la vente de vaches montbéliardes de notre région pour augmenter la production en lait.

L’amélioration des conditions de vie et sanitaires des animaux et des hommes.

La technique de construction modulable proposée et très adaptable et de ce fait facile à être reprise pour un agrandissement ultérieur en fonction des ressources financières des éleveurs et par les jeunes formés.

Cette action aura permis à tous les acteurs d’échanger sur le plan humain et technique mais aussi de rendre nos jeunes français plus citoyens par leur engagement bénévole dans des projets de coopération et de leur ouvrir l’esprit sur la culture des autres.

PLANS

GROUPE

- Présentation de l’encadrement :

  • CORDIER Gilles - Enseignant Génie Civil - président de Afriq’Energies
  • GORY julien - Enseignant Génie Civil
  • LEROY Jérôme - Enseignant Génie Civil
  • PETIT Patrick - Enseignant Génie Civil
  • VALDO Sandrine - Enseignante Français
  • CHAUFFERT Vincent - Infirmier diplômé d’état
  • WUILMET Véronique - Infirmière diplômée d’état

- Présentation des élèves :

  • BLANCHARD Jérémy - BTS BAT
  • BOESCH Sidney - BTS BAT
  • PARISATO Benoït - BTS BAT
  • SCHIAVI Clément - BTS BAT
  • VERNEREY Alexis - BTS BAT
  • VERNET Vanda - BTS BAT
  • BERTO Pierre-Emmanuel - BTS TP
  • BORNAND Adrien - BTS TP
  • RICHERT Vincent - BTS TP
  • COUSIN Brice - BAC PRO GO
  • FRANCIOLI Simon - BAC PRO GO
  • LAMOTTE Guillaume - BAC PRO GO
  • GIRARDET Clément - BAC PRO TP
  • KOBLER Aurélien - BAC PRO TP
  • MARESCOT Bruno - BAC PRO TP
  • MONNIN Gaétan - BAC PRO TP
  • PIERRET Thomas - BAC PRO TP
  • PROST Valentin - BAC PRO TP
  • RACINE Elie - BAC PRO TP
  • RAMPANT Marius - BAC PRO TP
  • FOUCARD Daikha - BAC PRO AA
  • SERVETTE Flavien - BAC PRO AA

Accueil

Rubriques

|| | Plan du site | AE Copyright © Afriq'Energies  | spip ||